Rechercher
  • Mégane Mercier, Dt.P

Changer ses habitudes de vie en 2021


Depuis le début de la pandémie, certains ont pris du temps pour finalement faire les choses qu’ils ne cessaient de repousser alors que d’autres ont rapporté être devenus beaucoup moins actifs en perdant l'accès à leur centre de conditionnement physique. Avez-vous essayé de changer vos habitudes de vie en confinement?


Télétravail rime-t-il avec plus de temps libre?


Ce n’est une surprise pour personne, le confinement a fait en sorte d’augmenter le temps passé à la maison. En septembre, 53% [1] des Québécois étaient toujours en télétravail. Une majorité des travailleurs n’est donc pas retournée au bureau depuis mars et c’est seulement 14% d’entre eux qui souhaitent retourner en présentiel [1]. Le temps sauvé par la diminution des déplacements peut agir comme une source de motivation pour certains. Effectivement, au lieu de terminer à 16h30, de conduire pendant 1 heure pour enfin arriver à la maison, le télétravail permet d’être déjà chez soi lorsque la journée se termine à 16h30. C’est donc 1 heure supplémentaire qui est disponible afin de mettre en place de nouvelles habitudes comme aller courir à l’extérieur avant le couvre-feu.


Pour d’autres, le télétravail peut faire en sorte qu’il est plus difficile de respecter un horaire équilibré. On coupe sur son heure de dîner ou on dîne devant son ordinateur, on finit un peu plus tard pour finir une tâche et on prend ses courriels même en soirée. Il est donc important de respecter un horaire et de se structurer autant au niveau du travail, des tâches ménagères que des activités sportives.

Source : Unsplash (https://unsplash.com/photos/p8DjPfqEhW0)


Mettre à l’épreuve sa capacité d’adaptation


Vous souvenez-vous de la pénurie de farine à l’épicerie? La fermeture des restaurants et des bars a obligé la majorité d’entre nous à prendre le temps de cuisiner au début de cette pandémie mondiale. Ce faisant, il est important d’éprouver du plaisir en cuisinant pour que cette habitude soit là pour rester. Il peut être intéressant de vous donner des défis en lien avec la cuisine, que ce soit d’essayer un nouveau fruit ou un nouveau légume à chaque semaine, de cuisinier une nouvelle recette végétarienne ou encore d’intégrer un grain céréalier que vous n’avez pas l’habitude de cuisiner. Aussi, si cuisiner n’est pas votre activité préférée, intégrez des éléments qui vous font plaisir pour rendre le tout plus agréable. Par exemple, cuisinez avec votre conjoint.e, écoutez un podcast ou encore votre liste de musique préférée. N’oubliez pas qu’en cuisinant vous-même ce que vous mangez, vous avez de fortes chances d’augmenter votre consommation d’aliments frais et moins transformés! Surtout, n’hésitez pas à encourager votre restaurant de quartier préféré à l’occasion : une alimentation saine et équilibrée inclut tous les aliments, à des fréquences et dans des quantités qui diffèrent selon les besoins.

Source : Unsplash (https://unsplash.com/photos/8_Tlng54n8Y)


Les centres de conditionnement physique n’ont pas fait exception à la règle de la fermeture des commerces et c’est ainsi que de nombreuses personnes ont vu leurs habitudes d’entrainement être modifiées. Ceux qui avaient l’habitude de s’entrainer dans un centre de conditionnement physique pour s’accorder du temps juste à eux doivent maintenant composer avec la possibilité d’être dérangés par les autres membres de leur famille à tout moment. Que ce soit d’inclure ces derniers aux entrainements, de se trouver un espace personnel ou d’aller s’entrainer à l’extérieur, il est important de trouver la formule qui vous convient le mieux. Il y a également l’impact de la motivation pour ceux qui avaient l’habitude de s’entrainer en groupe. Heureusement, les cours de groupe virtuels sont désormais une pratique commune pour diverses activités et c’est une avenue intéressante à explorer pour faire changement et retrouver l’aspect social du sport!


Source : Unsplash (https://unsplash.com/photos/CQfNt66ttZM)


Le mouvement avant l’entraînement


Le fait de ne plus avoir à se déplacer pour aller au travail peut avoir réduit considérablement l’activité physique chez de nombreuses personnes. Si vous aviez l’habitude de vous rendre au centre-ville en transports en commun, vous n’aviez peut-être pas l’impression de bouger beaucoup, mais vous avez probablement grandement réduit votre niveau d’activité physique si vous travaillez maintenant à quelques pas de votre lit! Profitez du temps de déplacement que vous avez gagné pour marcher sur votre heure de dîner afin de retrouver ce mouvement dans votre vie! Plusieurs activités du quotidien correspondent à de l’activité physique sans que ce soit des entraînements planifiés. Effectivement, il n’y a pas seulement la course à pied et le vélo, mais aussi des choses parfois prises pour acquis, comme faire du ménage, jardiner et promener son chien. Il est donc nécessaire de redécouvrir les activités qui vous procurent du plaisir et vous font sentir bien dans votre corps au quotidien! De nouvelles habitudes ont gagné en popularité, tel que prendre des marches à l’extérieur et faire des randonnées [2]. En effet, avec tout le temps passé entre les mêmes quatre murs, plusieurs ont réalisé l’importance du plein air, autant pour la santé physique que mentale [2]. Bouger pour le plaisir et les bienfaits que cela vous apporte, c’est ce qui vous motivera à maintenir un mode de vie sain et actif à long terme.


Trouver son « why »


Pour plusieurs, le confinement a permis de réfléchir en profondeur à ce qui comptait réellement et ce sur quoi il était nécessaire de mettre plus de temps au quotidien. Que ce soit la famille, le travail ou encore la santé, plusieurs personnes ont revu et modifié leurs priorités suite au contexte de remise en question imposé par le confinement. Cette introspection « forcée » a également contribué à motiver plusieurs personnes dans l’atteinte d’un mode de vie plus sain, que ce soit via l’alimentation, l’activité physique ou les deux. Ce genre de réflexion permet de trouver une motivation interne très puissante qui favorise un changement durable de ses habitudes de vie. Ainsi, les changements que vous apportez actuellement à vos habitudes de vie ne seront pas oubliés lors de ce tant attendu retour à la réalité.

Source : Unsplash (https://unsplash.com/photos/xOigCUcFdA8)


Finalement, lorsqu'il est question d'améliorer nos habitudes de vie, il est important d’y aller progressivement. Avec le retour du beau temps, il peut être tentant de sortir courir 10 km alors qu'on a pas bougé de l'hiver... Pour éviter de mauvaises surprises, n'hésitez pas à consulter des professionnels de la santé comme un.e nutritionniste et un.e kinésiologue pour vous encadrer et vous guider dans ce processus.

Bibliographie


[1] Lepage, G. (2020, 3 septembre). En chiffres: le télétravail plaît aux Québécois. Le Devoir. https://www.ledevoir.com/societe/585284/coronavirus-le-teletravail-plait-aux-quebecois-selon-un-sondage


[2] Sentier Transcanadien. (2020). Les Canadiens disent que les sentiers leur apportent des bénéfices sur le plan de la santé physique et mentale pendant la pandémie de COVID-19. Le grand sentier du Canada. https://thegreattrail.ca/fr/news/canadians-covid-19/

514-237-3289

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2021 Endorphine Nutrition sportive.